Carnaval Ouro Preto

Nous sommes arrivés dans ce village avec un ami pour fêter le carnaval à Ouro Preto dans les petites montagnes du Brésil. Nous avons été étonnés par les bâtiments anciens qui développaient tout de suite leur charme. Nous avons déambulé avec les grandes marionnettes et les batukadas. Il paraît qu’un esclave est devenu roi ( Chico Rei ), ce lieu est chargé d’histoire. Grandes sont les mines ici, les pierres précieuses foisonnent et nous essayons de nous frayer un chemin parmi elles. Les danses et les costumes sont en-dessous de notre attente. Il y a peu de changement, peu d’investissement personnel. Peut-être que le mythe du carnaval brésilien s’effondre ? Il y a beaucoup de personnes qui prennent la liberté d’exprimer leur homosexualité. Deux hommes se croisent et cela suffit pour s’embrasser puis continuer leurchemin sans se dire un mot.

Nous avons profité des montagnes et de leur paysage en les parcourants, une ressource après tant de bruits et d’ivresse. Nous avons rencontré toutes sortes de pierres et de  fleurs. Mais ce  qui m’a marqué le plus sont les différentes croyances essayant de rallier le plus personnes à leur insu. J’ai l’image d’un jeune posant la main sur le crâne d’un adulte en train de réciter des incantations pendant qu’un autre, debout sur un muret derrière, faisait des mouvements du ciel vers sa tête en répétant le nom d’un dieu.

Ce moment de carnaval fut le dernier de nos différentes étapes au Brésil. Nous pensions découvrir et apprendre des danses autres que la samba mais malheureusement non. Observer la foule en délire, assouvir des pulsions qu’ils ne se permettent pas de faire le reste de l’année. 5 jours de libération comme nous a dit une amie brésilienne où le jugement est banni. Une période aussi pour nous 2 de troubles dans notre pérégrination. 7 mois de voyage, un petit essoufflement et quelques difficultés à trouver un lieu où développer notre démarche. Depuis Jacaré nous n’avons pas réussi à trouver d’autres endroits et personnes réceptives et aidantes

Le chemin nous attend et la Bolivie aussi !

 

2 réflexions au sujet de « Carnaval Ouro Preto »

  1. Merci pour ces nouvelles! Je pense fort à vous deux. Vous traversez de belles épreuves colorés et n’abandonnez pas votre chemin, c’est le principal. Alors ce soir je danse en votre honneur!
    Bises
    Armelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *